Quick Overview

réduit la fatigue

Faites le plein de vitalité et renforcez vos défenses naturelles avec notre Vitamine C liposomale !

blank

La vitamine C liposomale est une vitamine C qui est encapsulée dans un liposome, une micro-particule de graisse. C’est un procédé nanotechnologique qui utilise une machine destinée à créer des particules nanométriques. Il n’y a cependant pas de craintes à avoir car le produit obtenu est entièrement naturel et bio-compatible, c’est une mini vitamine C graisseuse.

Le procédé liposomal rend la vitamine C liposoluble, c’est à dire soluble dans les graisses. Cela permet à la vitamine C liposomale d’être facilement absorbée par l’intestin et aussi de traverser les parois des cellules qui sont graisseuses. Les liposomes traversent les membranes cellulaires en emportant avec eux la vitamine C liposomale, la transportant ainsi au cœur même des cellules.

La vitamine C « classique » sous forme de complément ou sous forme alimentaire est une vitamine hydrosoluble, c’est-à-dire soluble dans l’eau. Or, seule 10 à 20 % de cette vitamine hydrosoluble est assimilée, le reste étant éliminé comme déchets par les voies urinaires.

Aujourd’hui, pour tous ceux qui souhaitent augmenter significativement leur taux de vitamine C cellulaire, la forme liposomale est une vraie « révolution ».

L’intérêt du liposome

Le fait que le liposome soit gras, il est dit liposoluble, c’est à dire qu’il se mélange facilement aux corps gras. Cela a d’énormes avantages :

L’assimilation intestinale

La vitamine C est beaucoup mieux absorbée par la paroi intestinale. Celle-ci laisse davantage passer la vitamine C encapsulée dans un corps gras. Du coup, il y a plus de vitamine C qui se retrouve dans le sang. Deux études (1, 2) ont montré que l’on retrouvait jusqu’à 2 fois plus de vitamine C dans le sang avec la forme liposomale, comparativement à la vitamine C classique. Etant mieux assimilée, la liposomale offre une tolérance est parfaite : aucun trouble digestif, ni acidité, même à fortes doses.


L’assimilation cellulaire

Les parois des cellules étant elles-mêmes composées de phospholipides (de gras), les liposomes présents dans le sang traverseraient facilement les membranes cellulaires, emportant avec eux la vitamine C à l’intérieur de la cellule (notamment avec celles avec lesquelles la vitamine C a une affinité: cerveau, cellules immunitaires, surrénales). Ce n’est pas le cas des vitamines C classiques (surtout solubles dans l’eau) où une grande partie finit dans les urines. Dans le cas de la vitamine C liposomale, la vitamine C à éliminer par les reins est plus faible: c’est pourquoi la vitamine C liposomale ne fatigue pas les reins.


La diffusion progressive

Grâce aux liposomes, la vitamine C liposomale se diffuse progressivement. La concentration de vitamine C sanguine reste élevée dans le temps (1, 2). Cela permet une diffusion progressive et continue aux cellules. Ce phénomène s’explique car avec la vitamine C classique, les reins excrètent la vitamine C lorsque la concentration sanguine dépasse un certain seuil dans le sang : la moitié de la dose est éliminée en 30 mn. Ainsi, la vitamine C liposomale échappe en grande partie à l’excrétion urinaire car la micro-gouttelette de graisse n’est pas directement en solution dans le plasma sanguin. Un autre avantage de cette diffusion progressive, c’est que l’on ne ressent pas de « coups de fouet » qui peuvent être désagréables lorsque l’on prend une vitamine C classique.


La diffusion au cerveau

La forme liposomale permet de passer la barrière du cerveau. Cette propriété est utilisée en cancérologie : contrairement aux autres produits de chimiothérapie, les médicaments injectés sous forme liposomale peuvent agir sur le cerveau. On peut analogiquement supposer que la vitamine C sous forme liposomale peut plus facilement diffuser dans le cerveau, ce qui a un intérêt considérable en prenant en compte l’affinité du cerveau pour la vitamine C.

 

Condition d’efficacité des liposomes

La qualité du liposome est essentielle pour pouvoir bénéficier des bienfaits de la vitamine C liposomale. Il s’agit là du process de fabrication et de son cahier de charges. La technologie liposomale est coûteuse à mettre en place et nécessite de la recherche et du développement.

Une vitamine C liposomale de qualité se définit par la taille des liposomes, leur encapsulation et leur stabilité. Ces paramètres peuvent être fournis par les fabricants.

blank

1 La taille nanométrique de chaque liposome

Elle doit être entre 100 nm et 300 nm afin d’assurer une absorption optimale par la muqueuse intestinale et les parois cellulaires. La logique est celle-ci, malgré cela, il n’y a pas eu de démonstration scientifique qui déterminerait une taille critique au-dessus de laquelle l’absorption se ferait moins bien.

2 L‘encapsulation

Il faut que la vitamine C soit correctement entourée par le liposome. Elle dépend de la technologie employée : il faut une machine qui puisse projeter à haute pression un mélange de vitamine C, phosphatidylcholine et d’eau pour que les liposomes puissent se former. Cela nécessite une machine sophistiquée et des heures de réglages pour obtenir de petits liposomes bien encapsulés.

La forme liposomale est une alchimie entre différents composants pour créer une émulsion où la vitamine C se retrouve à l’intérieur de micro-gouttelettes de graisse :

  • Il faut aussi que la lécithine employée soit d’une grande pureté en phosphatidylcholine;
  • Il faut que l’eau purifiée soit utilisée en juste proportion.

3 La stabilité des liposomes

Du process de fabrication et de conservation va dépendre la stabilité des liposomes. Les liposomes bien encapsulés ne craindront pas l’oxygène, ni les températures ambiantes ou corporelles (le corps étant à 37°, il faut que les liposomes résistent à cette température).

Certains fabricants préfèrent les gélules ou les sachets pour conserver les liposomes, d’autres attestent de la stabilité de leur solution prouvée par des tests, et d’autres rien.

Déterminer une vitamine C liposomale de qualité

Les paramètres de fabrication expliquent en partie le coût des compléments alimentaires à technologie liposomale. Comment s’y retrouver entre laboratoires qui abusent sur le prix ou sur le process de fabrication, ou même qui appellent liposomale des vitamines C qui n’en sont pas!

La qualité de la vitamine C utilisée :

La vitamine C utilisée est soit de l‘acide ascorbique ou de l’ascorbate de sodium.

L’acide ascorbique, c’est la vitamine C classique, que l’on retrouve à l’état naturel sous forme acide L-ascorbique.

La qualité des phospholipides utilisés :

L’autre ingrédient est les phospholipides. Ceux-ci sont obtenus à partir de lécithine (soja ou tournesol) qui doit être purifiée, sinon la qualité du produit fini est médiocre. Plus la lécithine est pure, plus les liposomes seront petits et bien encapsulés. La phosphatidylcholine est le phospholipide qui doit être majoritaire.

Lécithine de soja ou tournesol pour les phospholipides ? Au stade de nos investigations et de retours d’expériences de consommateurs, il semblerait que ce paramètre ne soit pas essentiel sur l’efficacité du liposome. C’est davantage la pureté de la lécithine qui prône.

 

Propriétés de la vitamine C liposomale

La vitamine C liposomale est de la vitamine C, elle en a donc les propriétés. Seulement, elle est beaucoup mieux absorbée, ce qui est en fait un outil très puissant. La vitamine C contribue à l’énergie physique, nerveuse et mentale, au métabolisme énergétique normal. Elle a un intérêt tout particulier pour stimuler le système immunitaire. C’est aussi un grand antioxydant.

blank


Liposomale et concentration dans le sang après absorption

Les études ont révélé qu’après ingestion de vitamine C liposomale, la concentration sanguine en vitamine C est plus de 2 fois supérieure à la vitamine C classique. Par contre, il y a d’autres éléments que la concentration sanguine qui entrent en ligne de compte :

L’absorption intestinale :

Dès lors où la concentration sanguine de vitamine C a atteint un seuil (80µmol/L), la vitamine C est éliminée dans les selles (4). Dès lors où cette concentration est atteinte, on risque des troubles digestifs si on a absorbé de grosses doses de vitamine C. C’est le cas pour la vitamine C classique, moins pour la forme liposomale et pas du tout pour la forme IV qui contourne ce phénomène.

La forme liposomale de vitamine C permet des concentrations sanguines 2 fois plus élevées que celles pouvant être atteintes par voie orale avec une vitamine C classique (2).

L’élimination rénale :

Dès lors où la concentration sanguine de vitamine C a atteint un seuil, la vitamine C est éliminée dans les urines. Lors de doses élevées, la moitié de la vitamine C est éliminée en 30 mn. C’est le cas pour la vitamine C classique prise à doses élevées, mais beaucoup moins pour la forme liposomale qui échappe en partie à cette filtration car le liposome n’est pas dilué dans le sang.

La forme IV permet d’augmenter massivement le taux dans le sang, mais elle est sujette à l’élimination rénale très rapidement. Et en plus, par sa nature hydrophile, sa diffusion cellulaire doit être relativement médiocre. Alors la vitamine C liposomale éviterait en grande partie l’élimination rénale et serait mieux assimilée au niveau cellulaire.

blank

Conséquences :

La liposomale est beaucoup moins sujette à l’élimination rénale et serait mieux assimilée par les cellules. C’est ce bon sens physiologique et les observations cliniques qui conduisent le Dr Levy et d’autres à conclure que la forme liposomale se rapproche d’une injection de vitamine C par intra – veineuse.


La Vitamine C liposomale
de l’Institut Actiscience

La Vitamine C liposomale de l’Institut Actiscience remplit intégralement le cahier des charges de la vraie Vitamine C liposomale. Les composés utilisés et les procédés de fabrication vous assurent les bénéfices d’un produit de haute qualité.


La Vitamine C liposomale de l’Institut Actiscience est issue d’un procédé mécanique propre appliquant la technique de sonication (fréquences sonores élevées de type ultrasons pour créer l’agitation de la solution et la formation de liposomes).


Cette Vitamine C liposomale est une émulsion composée de phospholipides, de Vitamine C et d’eau. Pour rappel, les produits ne mentionnant pas l’eau dans leur composition ne sont que de simples Vitamines C avec des lipides.

 

La Vitamine C utilisée est bien sous forme d’acide ascorbique et non de palmitate d’ascorbyle (qui ne permet pas d’aboutir à une Vitamine C liposomale).
Les phospholipides retrouvés dans cette Vitamine C liposomale sont obtenus à partir de lécithine de tournesol de haute qualité et pure, ce qui vous assure que les liposomes sont petits et bien encapsulés.

L’institut Actiscience a fait le choix de doser la Vitamine C à 500 mg pour 2 gélules ml. En effet, une étude a démontré que la Vitamine C atteint un plateau au niveau plasmatique en fonction de la dose ingérée, ce qui justifie l’intérêt de ne pas dépasser une dose de 500 mg.

 

blank

blank