Quick Overview

Il est vital de posséder un oxymètre en cette période de pandémie

blank
Notre oxymètre permet de :

  • mesurer le taux de saturation du sang en oxygène ainsi que la fréquence cardiaque.
  • mesurer la fréquence cardiaque en bpm, tandis que le taux de saturation du sang en oxygène est exprimé en pourcentage de SPO2.
  • surveiller l’état d’un patient atteint de la COVID-19 et d’anticiper une détérioration de l’état du patient qui est souvent précédée par une baisse de l’oxygénation du sang.
  • détecter une variation de la fréquence cardiaque qui peut s’avérer être un indice sur une éventuelle contamination à la COVID-19.

Faites ce geste régulièrement avant qu’il ne soit trop tard !

L’oxymètre fait partie du matériel de diagnostic à bas prix. Vous pouvez vous en servir dès lors que vous suspectez une infection à la COVID-19. En prenant les mesures d’oxygénation du sang et le pouls deux fois par jour, vous pourrez anticiper un changement de votre état ou celui de vos proches et ainsi détecter une forme présymptomatique du virus. En cas de contamination vérifiée par un test RT-CPR, vous pouvez vérifier avec davantage de fréquence le rythme cardiaque et l’oxygénation sanguine afin de suivre l’évolution de votre état, puisque la variation de ces données arrive généralement avant l’évolution des symptômes de la maladie.

Comment fonctionne un oxymètre de pouls ?

blank
L’oxymètre de pouls, aussi appelé saturomètre, est un appareil pratique et simple à déchiffrer qui indique deux données : le pouls en battement par minute (bpm) et la saturation d’oxygène dans le sang. L’oxymètre possède un capteur et il se fixe autour d’un doigt (l’index de préférence).
L’oxymètre fonctionne en confrontant deux lumières, une lumière rouge et une lumière infrarouge, selon le principe d’absorbance. Un capteur situé à l’intérieur de l’oxymètre permet de déterminer la quantité de lumière ayant traversé les tissus et faisceaux sanguins. La quantité de lumière absorbée par l’hémoglobine permet ensuite de quantifier le taux d’oxygène dans le sang selon la loi de Beer-Lambert. L’oxymètre de pouls permet également de déterminer la fréquence cardiaque.
Les données sont affichées en temps réel sur l’écran de l’appareil.
Ce qu’il faut retenir :

  • L’oxymètre de pouls permet de mesurer le taux de saturation du sang en oxygène ainsi que la fréquence cardiaque.
  • La fréquence cardiaque est exprimée en bpm tandis que le taux de saturation du sang en oxygène est exprimé en pourcentage de SPO2.
  • L’oxymètre de pouls permet de surveiller l’état d’un patient atteint de la COVID-19. L’oxymètre permet d’anticiper une détérioration de l’état du patient qui est souvent précédée par une baisse de l’oxygénation du sang.
  • En contrôlant la fréquence cardiaque, un oxymètre permet de détecter une variation de la fréquence cardiaque qui peut s’avérer être un indice sur une éventuelle contamination à la COVID-19.
  • L’oxymètre est un appareil simple d’usage et bon marché qui peut s’avérer utile dans de nombreuses situations.

Tout le monde peut s’acheter un oxymètre et s’en servir comme d’un appareil de prévention face au coronavirus COVID-19. L’utilisation d’un tel appareil n’est plus réservée qu’aux professionnels.

Comment utiliser un oxymètre de pouls ?

L’oxymètre de pouls est un appareil conçu pour analyser facilement la fréquence cardiaque et l’oxygénation d’une personne à risque ou d’une personne en état de trouble cardio respiratoire. Son avantage est qu’il permet une analyse sans prélèvement sanguin.
Un oxymètre ou saturomètre doit se placer sur une extrémité du corps à peau fine afin de maximiser les résultats de la transparence. Il suffit de pincer la surface de peau choisie pour positionner le saturomètre. L’oxymètre de pouls peut se placer:

blank

  • Au bout d’un doigt (index, majeur ou annulaire de préférence) de la main gauche avec l’ongle vers le bas.
  • Au bout du nez en pinçant simplement le nez de face.
  • Au niveau du lobe de l’oreille.
  • Sous la plante des pieds si la peau est suffisamment souple pour le permettre.
  • Sur un orteil de la même manière que pour l’oxymètre doigt.
  • Chez le nouveau-né l’oxymètre est placé au niveau du membre supérieur droit.

L’analyse de l’oxymètre peut être faussée par la présence de vernis à ongles.
La lecture des mesures d’un oxymètre est très simple, pas besoin d’être un professionnel de santé pour pouvoir interpréter les résultats.

Comment lire un oxymètre de pouls ?

L’écran de l’oxymètre indique la saturation d’oxygène dans le sang en pourcentage SPO2 et le pouls en battements par minute.
La norme de saturation O2 se situe entre 95 et 100%. Au-dessous de 95% l’hypoxie (manque d’oxygène) doit être prise en compte. En-dessous de 90%, une action rapide est requise. À noter que la saturation sanguine en oxygène chez un fumeur sera naturellement plus basse que chez un non-fumeur.

Le pouls normal est compris entre 55 et 85 battements cardiaques par minute chez un adulte au repos. La fréquence cardiaque devient inquiétante dès lors qu’elle dépasse les 100 battements par minute ou qu’elle se situe en dessous de 55 battements par minute.

En milieu hospitalier, l’installation d’un oxymètre sur un patient est obligatoire pour les patients sous anesthésie générale, dans la surveillance post-intervention d’un patient et en réanimation. L’oxymètre de pouls n’est pourtant pas destiné uniquement au bloc opératoire ou aux cas d’urgence. Il existe différents cas dans lesquels l’utilisation d’un saturomètre de doigt peut être requise pour contrôler son pouls normal ou son taux d’oxygène dans le sang.

  • L’oxymètre peut être utilisé pour contrôler le taux d’oxygène dans le sang des personnes souffrant de bronchite pulmonaire chronique obstructive ou d’un cancer des poumons. En particulier lorsque celles-ci passent une grande partie de la journée sous oxygène.
  • L’oxymètre de pouls peut être utile afin d’accompagner une personne dans la reprise du sport, en particulier d’anciens fumeurs, afin de s’assurer de la qualité de l’oxygène dans le sang et de la fréquence cardiaque.
  • Le saturomètre en oxygène est souvent utilisé pour surveiller une personne souffrant d’apnée du sommeil, on parle alors d’oxymétrie nocturne.
  • Pour surveiller les effets d’un médicament destiné à agir sur les voies pulmonaires.
  • Pour surveiller un bébé prématuré lors de ses premiers jours de vie.

blank

blank

blank